jdrama

Ouran High School Host Club

résumer: Haruhi Fujioka, « prolétaire » mais dont les résultats scolaires lui permettent d’être boursier dans un lycée privé de haut standing : Ōran Gakuen, Le lycée cerisiers et Orchidées.

Un jour, alors qu’il est à la recherche d’un endroit calme pour étudier, il décide de franchir la porte de la salle de musique no 3. Derrière, le « cercle d’hôtes » du lycée, un groupe de six jeunes garçons qui vendent leur beauté et procurent du rêve aux étudiantes riches et oisives.

Cherchant à s’en échapper, Haruhi brise malencontreusement un vase d’une valeur de 8 millions de yens(environ 67 000€) ! Pour rembourser sa dette, il est obligé d’entrer comme « esclave » puis membre de ce club hors du commun…

avis:  L’anime dont le drama est inspiré a été pour moi un vrai coup de coeur. J’avais un peu peur de le commencer car je ne voulais être déçut.Heureusement le drama a gardé les qualités de l’anime. Les petits gimick visuels qui ponctuent les réaction de Tamaki sont vraiment trop marrants. Pour l’instant le drama reprend les épisodes dans le même ordre que l’anime . Il reprend le schéma classique des drama japonais c’est-à-dire, un épisode= un problème. Les situation mêlent comédie et émotion. Et ce mélange qui rend le drama unique en son genre.  Les personnages sont des caricatures des personnage de shôjo. Comme par exemple le prince, l’intelligent, le mignon, les jumeau « incestueux » , et le sauvage.

Haruhi est un personnage atypique mais je l’adore.

Elle est intelligente et sarcastique.  Elle est gentille sans pour autant se laisser marcher sur les pieds. Je trouve que ce personnage apporte de la fraîcheur dans le monde des dramas. Je veux qu’elle reste comme ça tout du long.

 

 

 

 

 

 

En fait j’ai un gros problème avec ce drama, je crois que je souffre de second lead symdrom.Car les acteurs qui jouent Haruhi et Kyoka ont une alchimie de malade ensemble. Mais comme on est qu’au début, je pourrais changer d’avis.

le drama est une vraie réussite parce que le drama a su garder l’esprit de l’anime.

Voilà mon premier article, j’espère qu’il vous a plus. Si vous avez des critiques, je suis prôneuse